02 33 77 01 29 | Coopérative d'Activités et d'Emploi | Métiers du bâtiment | en Normandie
BONNIN Amanda

BONNIN Amanda

Métier / Activité : maîtrise d’oeuvre

Secteur géographique : Flers

Statut : CESA

Quelle était ta situation de départ ?

J’étais en CDI depuis 6 ans chez un des majors du bâtiment à Paris. Mes valeurs personnelles s’éloignaient de plus en plus de celles de cette entreprise jusqu’à ce que je ne m’y retrouve plus…

Comment as-tu découvert Les Chantiers de Demain ?

Grâce à l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) ! Quelques semaines avant de quitter l’entreprise pour laquelle je travaillais, j’ai rencontré l’APEC pour leur présenter mon projet de création d’entreprise. Je m’attendais à ce que la consultante me dresse une liste de tous les statuts juridiques : SAS, auto entreprise, etc. Mais non ! Elle m’a longuement écouté puis m’a parlé du mode coopératif et notamment de Crescendo. J’ai donc rencontré Crescendo qui m’a orienté vers Les Chantiers de Demain.

Qu’est-ce qui t’a motivé à intégrer la coopérative ?

Lionel évidemment ! Plus sérieusement, le mode coopératif m’attirait déjà beaucoup. J’étais très admirative de ces modèles qui se développaient autour de moi tels que La Louve, ce supermarché collaboratif ou encore Les Nouveaux Robinsons, réseau de magasins bio coopératifs.
Mais, en effet, Lionel y a été pour beaucoup. Il a été la première personne de la coopérative que j’ai rencontrée. Il a identifié les  quelques points de blocage qui me freinaient à me lancer pleinement dans l’aventure. Et avec sa douceur légendaire qu’on lui connait tous, il a su les débloquer. Et pour finir, j’ai participé à une journée des entrepreneurs. Les échanges ont été très riches et ils ont fini de me convaincre à 300% !

Quels sont les avantages que tu as découverts une fois entré dans la coopérative ?

Formation

La session d’accueil est un énorme +. Elle m’a permis, dans un premier temps, de rencontrer les autres ES, de découvrir leurs activités respectives et de commencer à tisser des liens. J’ai beaucoup apprécié l’état d’esprit, l’ambiance qui se dégageaient du groupe.
Cette session de formation m’a également permis de mettre la lumière sur beaucoup de questions que je me posais avant de lancer mon activité. Mener cette formation en parallèle du lancement de mon activité m’a permis de tester les apprentissages en grandeur nature et de prendre rapidement confiance. Merci Sophie !
Et puis, plus récemment, l’accès à la formation DDQE ! C’est une véritable chance et je sais que l’équipe LCDD a beaucoup oeuvré pour qu’on puisse en bénéficier à Caen. J’en profite pour les remercier.

Organisation entrepreneuriale

Intégrer la coopérative m’a permis de me concentrer davantage sur mon activité. Pas besoin de chercher un logiciel de gestion, de comparer les prix des différentes assurances décennales, de trouver un/une comptable.

Coopération

J’apprécie tout particulièrement l’esprit d’entraide qui règne.
J’apprécie de pouvoir échanger avec les autres ES autour de nos problématiques, qu’elles soient d’ordre technique ou pas, qu’elles soient communes ou pas.
J’apprécie la bonne humeur, le professionnalisme des filles, Adeline, Christelle, Hélène.
J’apprécie les conseils avisés de Bertrand et la prise de recul de Lionel.
Je crois qu’on détient là, la liste des ingrédients d’une bonne coopération ! Non ?