02 33 77 01 29 | Coopérative d'Activités et d'Emploi | Métiers du bâtiment | en Normandie
LALOY Bertrand

LALOY Bertrand

Métier / Activité : Expert en bâtiment, diagnostiqueur

Secteur géographique : 50

Statut : CESA et Associé

> Découvrir son activité

Quelle était ta situation de départ ?

Après une longue période de chômage, malgré mes choix de reconversion sans débouchés, il fallait bien faire quelque chose. L’envie d’entreprendre n’étant pas dans mes priorités.

Comment as-tu découverts Les Chantiers de Demain ?

C’est au hasard d’une rencontre que j’ai découvert la SCOP « Les Chantiers de Demain ». Je suis donc venu sans trop savoir ce que c’était. Après un long entretien avec Lionel, j’ai pris ma décision pensant qu’il y a plein de choses à faire lorsque l’on démarre une activité et comme beaucoup, je n’y connaissais pas grand chose, tout en ayant peur de m’éparpiller, d’avoir du mal à gérer.

Qu’est ce qui t’a poussé à intégrer la coopérative ?

Ne voulant pas entreprendre seul, le statut d’entrepreneur salarié, contraignant au départ, apporte une certaine stabilité, être entouré et avoir un regard extérieur sur son activité est positif et évite bien des erreurs. L’accompagnement et l’encadrement proposés par la SCOP permettent d’être rassuré, ce qui nous donne confiance en nous et la structure donne une crédibilité devant la clientèle. Le secrétariat, le service comptabilité, les moyens de communication nous permettent aussi de nous décharger d’une bonne partie administrative, ce qui permet de passer plus de temps à notre travail. Il y aussi l’accès aux formations qui font partie du parcours et la prise en charge permet une montée en compétence que je n’aurai pu obtenir faute de moyens financiers.

Quels sont les avantages que tu as découverts une fois entré dans la coopérative ?

La coopérative c’est aussi l’avantage d’un réseau grâce auquel j’ai eu mon premier client (merci Séb). Elle permet aussi par la mutualisation des moyens et des compétences d’avoir accès à de nouveaux marchés et de développer en commun de nouvelles activités en intégrant la structure ou en devenant associé.

Pour terminer, je dirai que la coopérative, c’est une nouvelle façon d’exercer son activité. C’est aussi une autre manière d’envisager le travail et de sortir du tout individuel. Ca gagne à être connu. Et plus nous serons nombreux à nous engager dans cette forme d’entreprise, plus ça lui donnera du sens.