02 33 77 01 29 | Coopérative d'Activités et d'Emploi | Métiers du bâtiment | en Normandie
BOUIN Frédéric

BOUIN Frédéric

Métier / Activité : Plaquiste-jointeur

Secteur géographique : 61

Statut : CESA – Associé

Quelle était ta situation de départ ?

J’étais aux Assedic. N’ayant pas trop de confiance en moi, j’ai bien pris le temps de me former et de comprendre le fonctionnement global d’une entreprise. Je me suis donc retrouvé par la suite au RSA, chose que je n’avais jamais eu.

Comment as-tu découvert Les Chantiers de Demain ?

A une époque plus lointaine, j’étais tombé sur Crescendo mais le bâtiment ne rentrait pas en compte dans la coopérative. Puis en 2015, lors d’un rendez-vous à la maison de l’emploi à Argentan, un conseiller m’a parlé des Chantiers de Demain. A ma belle surprise, j’ai vu que Crescendo et Les Chantiers de Demain étaient liés.

Qu’est-ce qui t’a motivé à intégrer la coopérative ?

Le premier entretien m’a motivé à intégrer la coopérative. Lionel m’a bien expliqué le concept de la SCOP. Dans ma tête, ça a fait tilt car je ne me voyais pas pas tout seul dans mon coin à monter mon entreprise. Le côté humain et le partage de connaissances et d’entraide fut le déclencheur d’une reprise de confiance en moi.

Quels sont les avantages que tu as découverts une fois entré dans la coopérative ?

-La formation est au top : la découverte de ce qui peut faire fonctionner une entreprise et un  accompagnement qui permet d’avoir plus confiance en soi !

-Des rencontres avec d’autres personnes étant dans le même cas, chacun avec ses connaissances.

-Dernièrement, la formation avec David CREPEL où j’ai découvert des aspects de moi même que je n’aurais sûrement jamais découvert tout seul dans mon coin.

-L’organisation entrepreneuriale qui structure le « tous » ! Cela permet d’être plus serein et donne envie d’un développement commun ! Un côté humain qui peut aller très très loin !!!

-Etant loin de tout le noyau de la coopérative, je n’ai pas vraiment eu beaucoup l’occasion de vivre l’esprit de coopération ! Cependant, j’ai adoré le vivre avec Patrick GENDRON et Antoine COLLIN sur le chantier de la CPAM d’Alençon. Cela a été vraiment motivant surtout en voyant le résultat final du chantier ! Par la suite, nous avons refait un chantier à Mortrée avec Antoine COLLIN où là on a vraiment coopéré. Même sensation ressentie !

Et cela commence à être de plus en plus motivant de le vivre vu qu’après je suis parti aider Céline FOLLIN sur son chantier où l’on là on ressent vraiment l’esprit de la coopération. Cela continue avec Thomas BAUDRY et des projets coopératifs se mettent en place avec plusieurs entrepreneurs dont David CREPEL, Jean-Baptiste LEBRETON et Franck FEZ.

Hâte de vivre vraiment la coopération !!!

 

Sociétariat engagé

Quelles sont tes attentes ? Que nous arrivions à monter des équipes de travail en commun pour développer la structure des Chantiers de Demain ! Que nous vivions la coopération en redonnant une très bonne image des artisans du bâtiment normand.

Quels sont tes apports ? Je pense à ma bonne humeur sur les chantiers et surtout la qualité du travail effectué.

Quelles sont tes réflexions sur la gouvernance partagée ? Je pense qu’il y aura des hauts et des bas. Tout le monde ne peut pas s’entendre sur tout sachant que chacun a sa façon de voir les choses et sa propre façon de travailler. A nous de construire des groupes solides de travail pour le bien commun de tous ! La coopérative étant toute jeune, je pense que tout ça en prend le chemin, ça évolue, ça s’affine au fur et à mesure que ça se développe, à nous de ne rien lâcher et de continuer dans notre lancée, comme on dit « Rome ne s’est pas construit en un jour »

Hâte de voir et de découvrir le résultat de tout ce que l’on met en place, l’avenir nous le dira mais j’y crois fortement !!!